Toulouse 24 juin: procès des étudiants du MIRAIL

Publié le par CNT Supérieur Recherche 87

Retrait des plaintes contre les 7 étudiant-e-s inculpé-e-s de Toulouse II le Mirail

Du 2 février au mois de juin 2009, un important mouvement notamment contre la loi LRU (Libertés et Responsabilités des Universités) a été mené par les personnels enseignants, chercheurs, Biatoss et étudiants des universités de France, dont Toulouse II le Mirail.

Après des convocations au commissariat au cours de l'été 2009, sur plainte de la présidence de l'université Toulouse II le Mirail, sept étudiants ayant participé, parmi des milliers d'autres, à ce mouvement sont accusés de « vols » et de « dégradations ». Ils passent en procès le 24 juin 2010, et risquent de très lourdes peines, pour servir d'exemple.

Nous n'acceptons pas qu'une université, après avoir requis l'intervention des forces de l'ordre à l'intérieur du campus, poursuive en justice certains de ses étudiants, connus et identifiés par leur engagement militant, pour des évènements ayant eu lieu dans le cadre d'un mouvement social.

Nous exigeons le retrait immédiat et inconditionnel des plaintes déposées à l'encontre de ces étudiants.

Nous appelons toutes les personnes, organisations, partis et syndicats à soutenir ces étudiants victimes de la répression.

Nous appelons à un rassemblement le 24 juin à 8h devant le Tribunal de Grande Instance de Toulouse pour témoigner de notre solidarité.

Premiers signataires : Coup Pour Coup 31, VP-Partisan, JCML, Union Syndicale Solidaire, FSU 31, SUD-Etudiant, FSE, AGEN, UNEF, Fédération CNT Education, UL CNT 31, FERC-SUP CGT, CGT Educ’action 31, CGT E-Dalkia, CGT Jeunes, RUSF, SUD Education, NPA, AL, PCmF…

Commenter cet article