Lemovice Antifa Fest. 6ème édition. (Festival Antifasciste)

Publié le par CNT Supérieur Recherche 87

En Russie, les antifascistes risquent (et parfois perdent) leur vie dans la rue ; les attaques des groupes d’extrême droite contre les étrangers et celles et ceux qui s’opposent à eux sont quotidiennes, et souvent mortelles. Ainsi c'est plusieurs dizaines de personnes, y compris des enfants qui ont été victimes de meurtres ces dernières années.
Si la situation n’est pas la même en France, cela ne doit pas nous faire oublier que le risque de voir l’extrême droite s’imposer dans la rue (surtout quand elle périclite dans les urnes) est une réalité en Europe et ailleurs.
L’édition 2010 du Lemovice Antifa Fest 2010 sera donc logiquement en soutien aux antifas russes.
Comme chaque année le festival s’étale sur 2 jours. Cette année le samedi après-midi sera occupé par deux projections-débats qui se dérouleront salle Blanqui à Limoges :


-projection de « Putain d’usine » avec la présence de l’auteur-ouvrier Jean-Pierre Levaray qui présentra son nouveau livre : « Tue ton patron » (aux éditions libertalia).

-projection de films sur l’antifascisme en Russie et débat.

Vendredi CCM John Lennon 20h30 :

:arrow: Sideburns Sweat : le jeune groupe punk-hardcore limougeaud vient de sortir son 1er 45t et sera de retour à la maison après une tournée à l’étranger. Pas de doutes qu’ils sauront ouvrir ce festival

:arrow: Taste in vibes : du pur ska avec des membres de 2 Tone Club et une chanteuse. Un set qui ravira les fans de Specials ou de Madness.

:arrow: La Canaille : avec son premier album ce collectif hip hop de Montreuil s’est imposé comme la réponse au projet Zone Libre. Des lyrics libertaires sur un son incisif avec gratte, basse et scratch, à découvrir !

:arrow: UK Subs : depuis 1977 le groupe londonien de Charlie Harper a conservé la flamme du punk-rock et de la rébellion La claque assurée !

Samedi, CCM John Lennon, 19h :

:arrow: The Nutties : à peine plus d’un an de concerts, pas encore de disques et pourtant les limougeauds ont déjà joué aux quatre coins de l’Hexagone. Bref le groupe de ska qui ne devrait pas avoir de mal à mettre l’ambiance.

:arrow: Banned from the pubs : du pur streetpunk formé dans les tribunes de Lescure. De quoi se mettre en jambe avant la sortie de leur album.

:arrow: Skuds & panic people : du punk-rock et du ska en provenance de Rennes, pogo et skanks assurés

:arrow: 8°6 crew : leur premier album sorti il y a une dizaine d’années reste une des principales références du ska / skinhead reggae en France. Le groupe vient de se reformer, à ne pas manquer.

:arrow: The Oppressed : 1981 : les nazis récupèrent le mouvement skinhead alors que celui-ci s’était formé autour du ska et du reggae 15 ans plus tôt. 1984 : Oppressed est le premier groupe skinhead européen à se revendiquer du SHARP, les skinheads anitracistes. Depuis tout une scène s’est créée et a remis les pendules à l’heure. Inutile de parier que leur unique date française sera un grand moment.

13 E par soir - 20 E les deux soirs.


Image

Commenter cet article