Il faut amplifier et massifier la lutte !

Publié le par CNT Supérieur Recherche 87

Tract de la commission étudiant-travailleur du comité de lutte de la fac de lettre LIMOGES.

 

Le gourvernement s'entête à vouloir maintenir ses réformes. Il faut donc que nous soyons plus déterminés que lui pour le mettre en échec.

Dans la lutte qui s'annonce il nous faut mobiliser toujours plus de collègues, d'étudiant-es, convaincre les hésitant-es, les inciter à rejoindre les manifestations et les assemblées générales qui se multiplient partout. Les raffineries, les cheminots, de nombreuses entreprises du privé comme Michelin, Yoplais etc...

Les lycéens et les étudiants nous ne tiendrons pas seuls face au gouvernement.

 

Mobilisons-nous, organisons-nous. Seule la lutte paye !

 

Dans le smanifestations contre la réforme des retraites, nous savons tous que le mécontentement qui s'exprime ne concerne pas uniquement ce sujet. Notre colère dépasse le cadre de la simple réforme des retraites. C'est tout le plan d'austérité du gouvernement, qui vise à faire payer aux travailleurs-euses le prix de la crise tout en garantissant les profits des actionnaires des banques et du patronat, que nous rejetons.

Nous subissons de plein fouet l'augmentation de sprix et de sloyers, le chômage, les diminuaions de salaires, les chantages à la délocalisation, le licenciements... Le grouvernement fait les poches des travailleurs-euses pour garantir les profits.

 

Nous savons que pour stopper toutes ses attaques, seul la mobilisation et la lutte peuvent payer. C'est donc dans la lutte que nous devons commencer à discuter de l'interdiction des licenciements, du contrôle de stravailleurs-euses sur les profits et les comptes des entreprises, d'avoir tous et toutes un slaire décent pour vivre tout au long de la vie, qui augmenterait en fonction du coût réel de la vie.

 

Pour toutes ces raisons continuons à amplifier et massifier le mouvement contre la réforme des retraites. Un recul du gouvernement serait déjà une victoire pour tous et toutes les trvaialleurs-euses. Soutenons dans cette lutte tous ceux et toutes celles qui ont commencé à se mobiliser.

 

Les étudiant-es de la fac d elettre ont déjà commencé à adotper les revendications suivantes:

 

- Retrait de la réforme 2010 des retraites.

- Rémunération et prise en compte des stages dans la cotisation retraite.

- Reconnaissance de tous les emplois étudiants dans la cotisation.

- Prise en compte des années d'études dans la durée de cotisation.

- Instauration d'une pension minimale de retraite pour tous et toutes.

- Taxation des profits et non des salaires.

- Contre la répression du mouvement social

- Solidarité avec tous les travailleurs-euses en lutte.

 

Qui sommes-nous:

 

La commission étudiants - travailleurs a pour but de faire le lien entre les travailleurs-euses en lutte et les étudiant-es. Afin de faire un compte rendu clair de l'état de la mobilisation, de l'état d'esprit de chaque AG nous avons besoin de contacts et d'informations. La solidarité est une arme. Nous ne pouvons pas nous priver de solidarité entre nos luttes.

 

Contact: etudiantstravailleurs@gmail.com

Publié dans Infos Locales

Commenter cet article