Hommage aux antifascistes assassinés

Publié le par CNT Supérieur Recherche 87

Mobilisons-nous en hommage aux antifascistes assassiné(e)s
(d’hier et d’aujourd’hui) ! Initiative du SCALP 87 !

 

Le SCALP 87 (Section Carrément Anti Le Pen) remet ça! Après le succès de la manifestation antifasciste du 11 avril 2009 nous organisons cette année un rassemblement en hommage aux antifascistes assassiné(e)s, toujours pendant le festival Lemovice Antifa Fest (6ème édition). Comme l’an dernier ce rassemblement se fixe 2 buts :
- Le 1er est d’organiser une manifestation antifasciste radicale pour promouvoir nos idées antifascistes,anticapitalistes et antisexistes.
- Le 2ème est de rendre hommage à tous-tes les antifascistes assassinés-ées actuellement par les fascistes, et ainsi montrer aux nervis du capitalisme notre détermination et notre présence dans la rue, le terrain qu’ils comptent investir mais que nous ne comptons pas leur abandonner.

Le SCALP 87 (Section Carrément Anti Le Pen), organisation radicalement antifasciste, antisexiste et anticapitaliste appelle toutes les forces progressistes locales à un rassemblement antifasciste.
Le SCALP prend de nouveau cette initiative pour montrer que la ville de Limoges est une ville où l’antifascisme est massivement présent.
L’optique antifasciste que nous défendons se fait en rapport avec la lutte anticapitaliste. Nous considérons que le capitalisme, système actuel dominant est le responsable de la lutte des classes. L’opposition se fait entre le prolétariat, classe dominée et la bourgeoisie, classe dominante. Les faits historiques nous ont déjà montré que le capitalisme est un allié du fascisme, s’imposant en temps de crise comme le seul rempart aux forces progressistes et le seul moyen pour la bourgeoisie de conserver sa domination.
L’Allemagne nazie a reçu le soutien massif des grands industriels, tout comme l’Italie fasciste. Quand la menace devient trop grande pour la classe dominante, cette dernière s’appuie sur les forces fascistes, les finance et les soutienne dans leur développement pour rester au pouvoir.
La crise actuelle met à mal le capitalisme et on constate dans de nombreuses villes, mais également au niveau mondial une montée du fascisme et de nombreux-euses antifascistes se font assassinés-ées par les fascistes que ce soit en Allemagne, en Espagne, en Italie ou en Russie. Le FN ne représente toujours pas un outil efficace d’organisation des fascistes. De fait, cette faiblesse de l’extrême-droite institutionnelle a pour conséquence une radicalisation de l’extrême-droite que ce soit avec les Jeunesses Identitaires, le Bloc Identitaire, Egalité et Réconciliation ou OEuvre française notamment.
Cette radicalisation se traduit physiquement et politiquement avec des discours beaucoup plus radicaux et assumés (concernant le racisme, le révisionnisme, ou encore des discours réactionnaires par exemple la remise en cause du droit à l’avortement, etc…). Les agressions racistes se multiplient, les fascistes s’organisent dans des locaux clairement radicaux et en font leur point de chute pour s’organiser et militer.
 
Quelques exemples européens concrets  :
- Italie, Mars 2003 : David Cesare est poignardé à plusieurs reprises dans un bar. Espagne 11 novembre 2007 : Carlos Palomino est assassiné à coups de couteaux par un militaire néo-nazi alors qu'il participe à un rassemblement contre une manifestation anti-immigration du parti fasciste «Democracia Nacional». Pologne, Janvier 2007: Ian Kucira un Skinhead SHARP (Skinhead against racial prejudice) est poignardé par des nazis dans un immeuble après une course-poursuite menée par les nazis.
Le cas de la Russie, pays le plus dangereux pour les antifascistes en Europe :
- Avril 2006, Alexander Ryukhin, 19 ans,  est décédé après avoir reçu de nombreux coups de couteaux avant un concert, les 3 agresseurs jugés sont des militants d'extrême-droite. Le fasciste Nikita Thikonov a été arrêté le 4 novembre , soupçonné du meurtre du juge Stanislav Markelov et de la journaliste Anastasia Babuova qui étaient aussi engagés dans le mouvement antifasciste russe.
Octobre 2008, Fyodor Filatov , un leader des skinheads antifascistes moscovites a été assassiné à l’entrée de son immeuble. 28 juin 2009 , une bande de nazis a tué l’antifasciste Ilya Dzhaparidze, mort par balles et coups de couteaux. Le dernier antifasciste assassiné connu date du 16 novembre 2009 : Ivan Khutorskoi, assassiné par balles. Il connut 3 agressions depuis 2005, plusieurs fois poignardé, tabassé mais la dernière agression lui fut fatale.
Ces quelques exemples montrent la violence et l’ampleur du phénomène. De nombreux autres antifascistes ont connu une fin tragique ces dernières années.

Cette année, le SCALP 87 axe le rassemblement sur la mort de ces antifascistes auxquels nous souhaitons rendre hommage. Rendez-vous sur notre site www.scalp87.altern87.org ou bien aux évènements auxquels nous participons pour avoir des analyses plus complètes sur la montée du fascisme et son corrolaire : les agressions menées par les fascistes, y compris en France.

La manifestation de l’an dernier fut une réussite, que celle à venir le soit encore plus!

Nous appelons à un grand rassemblement sur les bases de l’antifascisme radical le SAMEDI 24 AVRIL, 12H PLACE STALINGRAD rassemblant toutes les forces progressistes locales.

Publié dans Infos Locales

Commenter cet article

Hando-LAC 08/04/2010 10:52



Nous y serons..